Beignets aux pommes caramélisées (ou boules de Berlin)

Ce mois-ci, on fête carnaval, les beignets sont donc de sortie ! J’ai eu envie de tester les fameuses boules de Berlin, et pour ma part, je les adore fourrées à la compotée de pommes ! Je pensais la réalisation difficile, mais en fait, pas du tout, c’est même plutôt simple. Il y a peu de recettes de beignet sur mon blog, mais si vous cherchez d’autres idées, je vous propose une recette toute simple de beignets de carnaval. Autrement, j’attends vos suggestions : qu’est-ce que vous aimez frire ?

Imprimer la recette
5 de 1 vote

Beignets aux pommes caramélisées (ou boules de Berlin)

Qui ne connaît pas les délicieuses boules de Berlin, un beignet fourré tout simplement excellent pour carnaval !
Temps de préparation1 h
Temps de cuisson20 min
Temps total1 h 20 min
Auteur : Miss Bretzel
Portions : 15 beignets

Ingrédients

Pour la compotée de pommes caramélisées :

  • 3 pommes
  • 15 g de jus de citron
  • 50 g de sucre cassonade
  • 10 g de Maizena
  • 1 cuillère à café de cannelle

Pour la pâte à beignets :

  • 470 g de farine T45
  • 5 g de sel fin
  • 50 g de sucre
  • 20 g de levure fraîche de boulanger
  • 180 g de lait
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 50 g de beurre

Pour la cuisson:

  • Huile de friture

Instructions

Pour la compotée de pommes caramélisées:

  • Eplucher et évider les pommes puis les découper en petits morceaux.
  • Dans une casserole, verser le sucre et le jus de citron, cuire jusqu’à caramélisation.
  • Ajouter les pommes et la cannelle et poursuivre la cuisson environ 15 min.
  • Ajouter la Maizena diluée dans un peu d’eau et poursuivre la cuisson encore 10 à 15 min.
  • Les pommes doivent être fondantes. Ecraser au presse purée selon la texture désirée (pour ma part, je voulais encore des morceaux).
  • Laisser refroidir puis transvaser dans une poche munie d’une douille assez large (environ 14 mm de diamètre).

Pour la pâte à beignets:

  • Mettre à tiédir le lait quelques secondes au four à micro-ondes puis y délayer la levure, réserver.
  • Dans le bol du robot, mélanger la farine, les œufs, le sucre et le sel.
  • Tout en mélanger avec le crochet, ajouter progressivement le lait mélangé à la levure.
  • Pétrir pendant environ 5 min, puis ajouter le beurre.
  • Continuer à mélanger pendant environ 10 min, jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois de la cuve.
  • Bouler la pâte et la mettre dans un saladier propre, couvrir et laisser reposer pendant 2 h à température ambiante.
  • Lorsque la pâte à doubler de volume, la dégazer, (à ce stade, on peut réserver la pâte une nuit au frigo) et l’étaler sur un plan de travail fariné sur une épaisseur d’1 cm.
  • Détailler des ronds d’environ 7 cm de diamètre et les disposer sur une planche bien farinée.
  • Couvrir d’un linge et laisser lever environ 30 min à 1 h, la pâte doit doubler de volume.
  • A ce stade, faire chauffer l’huile de friture (4 à 5 cm de hauteur) jusqu’à une température de 180°C environ (l’huile ne doit pas fumer, lorsque vous plonger un morceau de pâte, des petites bulles doivent se former).
  • Plonger délicatement les ronds de pâte dans l’huile (2 ou 3 pâtons à la fois) et laisser cuire environ 1 à 2 min, puis retourner et poursuivre la cuisson encore 2 min). La pâte ne doit pas être trop colorée.
  • Récupérer les beignets à l’aide d’une écumoire et les mettre sur du papier absorbant.

Pour la finition:

  • Mettre un peu de sucre blanc dans un sachet congélation et placer les beignets un à un encore chauds, mélanger pour les enrober de sucre.
  • Avec un couteau (ou avec la douille), percer un trou au niveau de la bande blanche du beignet et le fourrer de compotée. Le beignet doit se gonfler et devenir plus lourd.
  • Garnir de la même façon tous les beignets et déguster !

Notes

N’hésitez pas à remplacer le fourrage par de la confiture de framboise (pour le beignet classique) ou par de la pâte à tartiner (et pourquoi pas de la pâte à tartiner maison ?), ou encore tout autre confiture qui passerait par là !

Aie aie, qu’ils sont gourmands ces beignets ! Personnellement, les beignets aux pommes sont mes préférés, et que dire de cette petite touche de cannelle, je fonds littéralement ! Le plus dur est de réussir à n’en manger qu’un seul… autant dire que c’est impossible ! Heureusement, ils se congèlent très bien cuits. Et libre à vous de les fourrer selon vos envies : confiture, pâte à tartiner, crème pâtissière, …

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Andrea

    Bonjour

    si j’ai fait la pâte aujourd’hui à 21 heures un peu tard! après dégazage je le met la nuit au frigo.

    Le lendemain forcément elle aurait levé encore mais j’ai re-abasse sur un plan farine à 1c et j’ai fait les découpes et à nouveau je la laisse levee donc façonne jusque à doublé de volume C’est bien ça?
    C’ N’es pas trop de pousse pour la pâte ? Merci

  2. Donia

    Recette testée…un délice.
    J’avais doublé les doses je m’attendais à 30 beignets mais j’en ai eu une cinquantaine. Je les ai détaillé à 8cm de diamètre pourtant.
    Beignets à fourrer également au chocolat ( fondu avec un peu de crème liquide) pour le plaisir des enfants.
    La compoté de pommes est vraiment très gourmande.
    Sinon à consommer le jour J. J’ai mis une partie au congélateur, j’ai bien filmé le tout et mis dans un sac de congélation, mais ça altère bien évidemment la qualité.
    Excellente recette en tout cas.

Partagez vos idées !