Tarte au sucre et aux myrtilles (façon tarte septimontaine)

Tarte septimontaine

Lors de notre dernier séjour en Haute-Savoie, nous avions découvert une spécialité de Samoëns : la tarte septimontaine. Elle me semblait se rapprocher de la tarte au sucre, recouverte de myrtilles. En rentrant, je me suis donc mise à la recherche de cette fameuse recette mais impossible de la trouver. J’ai donc suivi mon instinct…

5.0 from 1 reviews
Tarte au sucre et aux myrtilles (façon tarte septimontaine)
 
Auteur:
Ingrédients
Pour la pâte à brioche :
  • 300 g de farine T55
  • 20 g de levure fraîche de boulanger
  • 3 œufs
  • 3 cuillères à soupe de lait
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 3 cuillères à soupe de sucre

Pour la garniture :
  • Lamelles de beurre salé
  • Sucre (j’utilise un mélange de sucre blanc et vergeoise blonde)
  • Un filet de crème liquide légère
  • Myrtilles (ici surgelées)
Instructions
Pour la pâte à brioche :
  1. Délayer la levure dans le lait tiédi à 30 °C. Laisser reposer environ 15 min pour activer la levure.
  2. Mélanger la farine avec le sucre (et une pincée de sel, si vous utilisez du beurre d’eau).
  3. Ajouter la levure puis les œufs, pétrir au robot environ 5 min.
  4. Ajouter le beurre coupé en petits dés et continuer à pétrir pendant une dizaine de minutes. La pâte doit se décoller des parois tout en gardant une consistance assez collante (au cas échéant, rajouter un peu de farine).
  5. Laisser lever la pâte pendant environ 1 h à température ambiante (ou idéalement à proximité d’une source de chaleur : au-dessus d’un radiateur ou d’un four allumé)
  6. Dégazer la pâte et la verser dans un moule à tarte beurré et fariné (l’épaisseur doit être assez fine). Laisser lever environ 30 min à 1 h.

Pour la garniture :
  1. Façonner à l’aide de vos doigts des petits trous dans la pâte, y déposer les lamelles de beurre.
  2. Recouvrir d’un filet de crème liquide et des myrtilles décongelées.
  3. Saupoudrer généreusement du mélange sucre et vergeoise.
  4. Enfourner environ 20 à 25 min dans un four préchauffé à 200 °C (en surveillant la coloration de la tarte, la recouvrir si celle-ci devient trop prononcée).

Petite déception, car je n’ai pas vraiment exactement retrouvé le gout de la tarte que l’on avait dégustée à Samoëns. Il manquait la petite couche de sucre cristallisé qui la recouvrait. Je vous conseille donc, juste avant d’enfourner, de la saupoudrer d’une grande quantité de sucre. Bref, si quelqu’un connait la recette, je suis preneuse !

Tarte septimontaine

Mis à part ça, si on ne cherche pas à retrouver le gout de la tarte septimontaine, cette brioche est vraiment succulente. Pourquoi je n’avais jamais pensé à recouvrir une tarte au sucre de fruits !? Une super idée !

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Coucou je suis contente de revenir enfin ! J’adore la tarte au sucre et il est vrai que la garnir de fruits est une excellente idée ! Bises.

  2. Ah la tarte au sucre un vrai souvenir d’enfance ! Mes parents sont ch’ti alors la tarte au sucre qu’est ce que j’ai pu en manger ! Ta version fruitée régale mes papilles de bon matin ! Bisous et bon lundi!

  3. oh quelle est belle, tu me donne envie d’aller faire un tour a samoens c’est pas loin de chez moi, pour découvrir cette tarte!!!! gros bisous ma belle

  4. Il est pas mal, ton instinct ! Il donne un beau visuel du mix entre la tarte au sucre et la tarte aux myrtilles ; autant je connais celles-ci, autant je ne connais pas cette tarte savoyarde, mais ça pique ma curiosité, maintenant

  5. cecile

    Bonjour Miss Bretzel
    Comme toi je suis à la recherche de la recette de la galette septimontaine. Celle que l’on trouve à la boulangerie/salon de thé Jaysinia est un véritable délice!!
    Je suis partie d’une base de gâteau de ménage (très proche de la tarte au sucre) sur lequel j’ai étalé de la crème et les myrtilles puis saupoudré de sucre. Je me rapproche de celle de la Jaysinia mais il y reste un « petit truc » qui fait la différence.
    Tous les ans lorsque nous allons là-bas nous repartons avec 2 galettes 😉

Partagez vos idées !

Evaluer la recette: