Chou à la vanille, Dulcey et noix de pécan caramélisées

Encore des choux, et oui, c’est ma période ! Après ma version fruitée aux fraises (recette ici), j’ai voulu tenter une version encore plus gourmande. Lorsque j’ai vu ce cœur gourmand à base de noix de pécan caramélisées sur le blog Surprises et gourmandises, j’ai tout de suite été séduite. Pour ce qui l’entoure, par contre, j’ai fait à ma sauce, rien à voir avec sa recette. Pour vous donner l’eau à la bouche, voici sa composition :

Crème pâtissière à la vanille

Cœur gourmand aux noix de pécan caramélisées + un peu de caramel

Une ganache montée au chocolat Dulcey

Chou surmonté d’un craquelin

Imprimer la recette
5 de 2 votes

Chou à la vanille, Dulcey et noix de pécan caramélisées

Ces choux, c’est la tentation par excellence !
Temps de préparation2 h
Temps de cuisson35 min
Auteur : Miss Bretzel
Portions : 16 choux

Ingrédients

Pour la ganache montée au chocolat Dulcey (J-1) :

  • 300 g de crème liquide entière
  • 150 g de chocolat blond Dulcey
  • 1 demi-feuille de gélatine (facultatif)

Pour les noix de pécan caramélisées (J-1) :

  • 125 g de noix de pécan
  • 25 g d’eau
  • 65 g de sucre
  • 5 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 4 cuillères à soupe de caramel au beurre salé

Pour le craquelin (J-1) :

  • 50 g de beurre pommade
  • 60 g de sucre cassonade
  • 60 g de farine

Pour la pâte à choux ( Jour J) :

  • 125 g d’eau
  • 50 g de beurre
  • 2 g de sel
  • 75 g de farine
  • 100 à 125 g d’œuf

Pour la crème pâtissière à la vanille (Jour J) :

  • 250 g de lait
  • 40 g jaunes d’oeuf
  • 2 x 25 g de sucre
  • 20 g de Maizena
  • 1 gousse de vanille

Instructions

Pour la ganache montée au Dulcey (J-1) :

  • Mettre à réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 30 min avant utilisation.
  • Pendant ce temps, porter 100 g de crème liquide à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et verser la crème en plusieurs fois sur le chocolat blond.
  • Ajouter le reste de crème.
  • Mélanger au fouet afin d’obtenir une ganache bien lisse (mixer si des grumeaux persistent).
  • Mixer avec un mixeur plongeant pour avoir une texture lisse et homogène.
  • Réserver la ganache filmée une nuit au réfrigérateur.

Pour les noix de pécan caramélisées (J-1) :

  • Mettre à torréfier environ 10 min les noix de pécan dans un four préchauffé à 150 °C.
  • Dans une casserole, mettre à chauffer le sucre et l’eau jusqu’à obtenir une température de 118°C.
  • Hors du feu, ajouter les noix de pécan refroidies, et remuer sans cesse jusqu’à obtenir un sablage blanc.
  • A ce moment, remettre la casserole sur le feu puis continuer de remuer sans cesse jusqu’à ce que les noix caramélisent.
  • Ajouter le beurre et le sel, puis débarrasser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser refroidir et réserver au sec.
  • Le jour du dressage des choux, hacher grossièrement les noix et les mélanger au caramel au beurre salé.

Pour le craquelin (J-1) :

  • Mélanger le beurre mou avec le sucre jusqu’à obtenir une texture sableuse puis ajouter la farine.
  • Malaxer rapidement jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Etaler finement entre 2 papiers sulfurisés et réserver au congélateur pendant environ 15 min (ou jusqu’au lendemain).
  • Détailler des cercles de craquelin de 4 cm de diamètre, les remettre au congélateur jusqu’à utilisation.

Pour la pâte à choux (Jour J) :

  • Dans une casserole, porter à ébullition l’eau avec le beurre et le sel en mélangeant à la spatule régulièrement. Vous devez avoir une forte ébullition mais surtout pas pendant longtemps sinon tout le liquide va s’évaporer.
  • Hors du feu, ajouter en un coup la farine tamisée et mélanger délicatement. Remettre sur le feu et faire dessécher la pâte jusqu’à la formation d’une boule qui se décolle des parois (c’est assez rapide).
  • Verser la pâte dans un saladier et aplatir la pâte sur les bords pour la refroidir.
  • Dans un bol, casser 2 œufs (100 g) et les mélanger à la fourchette. Ajouter un tiers d’œufs et mélanger jusqu’à parfaite incorporation. Faire de la même façon avec les deux tiers restants.
  • Si la consistance est trop sèche, rajouter une partie du dernier œuf et re-vérifier la consistance. Continuer jusqu’à obtenir la consistance parfaite.
  • Mettre la pâte dans une poche munie d’une douille 14 mm non cannelée et dresser 16 choux d’environ 4 cm de diamètre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  • Recouvrir chaque chou d’un disque de craquelin.
  • Enfourner environ 30 min dans un four préchauffé à 180 °C.

Pour la crème pâtissière (Jour J) :

  • Mettre à bouillir le lait avec 25 g de sucre et les graines de la gousse de vanille.
  • Mélanger brièvement 25 g de sucre avec la poudre à crème puis ajouter les jaunes et fouetter jusqu’à homogénéisation. Le mélange doit blanchir et doubler de volume.
  • Verser le lait bouillant petit à petit la préparation aux jaunes d’œuf tout en fouettant.
  • Transvaser dans la casserole puis remettre à feu doux sans cesser de fouetter. A partir du moment où la crème s’épaissit, compter 30 s et retirer du feu.
  • Fouetter jusqu’à obtenir un lissage parfait.
  • Verser la crème sur grande plaque recouverte de film alimentaire. La recouvrir de film en chassant les bulles d’air (vous pouvez également graisser la surface avec du beurre, mais surtout pas de sucre glace).
  • Placer au frais immédiatement.

Pour le montage (Jour J) :

  • Monter au fouet la ganache au chocolat Dulcey jusqu’à avoir une texture de crème fouettée et la placer dans une poche munie d’une douille cannelée (ou PF 15).
  • Mettre la crème pâtissière dans un récipient bien propre et la fouetter brièvement pour l’assouplir. La transvaser dans une poche munie d’une douille 12 mm (facultatif).
  • Détailler les choux en deux et pocher un peu de crème pâtissière dans la base des choux.
  • Recouvrir d’une cuillerée de noix de pécan caramélisées.
  • Pocher par dessus la ganache montée puis recouvrir avec le chapeau.
  • Réserver au frais jusqu’à dégustation.

Notes

Au lieu de dresser 16 petits choux, vous pouvez réaliser 8 gros choux, à vous de voir !

Pour la première fois, j’ai testé la congélation de la pâte à chou crue comme le conseille Surprises et gourmandises. Je valide à 100 % la technique, c’est un gain de temps de fou, et en plus, le résultat est super car tous les choux ont la même taille. Rien de plus simple, une fois la pâte à chou réalisée, il suffit de remplir des empreintes à demi-sphère de 4 cm de diamètre, lisser la surface et couvrir d’un film alimentaire, puis direction le congélateur. Le jour J, on démoule les choux, on les recouvre d’un craquelin et on attend 30 min avant de les enfourner !

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Chantal Raux

    Mmmm super appétissant
    Heu…ce doit plutôt être 4 jaunes que 40 je teste très vite
    Merci

  2. Lucienne

    Bonjour,
    Dans cette très appétissante recette, il semble qu’il y ait eu une erreur de frappe dans les ingrédients de la crème pâtissière. Il est écrit 40 jaunes d’oeufs. Est-ce 40 grammes ou 4 jaunes d’oeufs ?
    Merci de votre réponse. Vos recettes sont toujours top!!!

  3. Zeineb Ayari

    Bonjour super recette, jadore, mais est-il possible d’utiliser cet recette pour faire un croquenbouche sans que ça ramolise ?

  4. mutti

    5 stars
    Bonsoir , merci pour toutes vos excellentes recettes . Je ne laisse pas souvent un commentaire désolée ; J’ai réalisé celle-ci le week-end dernier : une vraie réussite . Toutes les préparations sont délicieuses . La ganache montée au Dulcey mon mari me demande de la refaire , quelle belle création . Les noix de Pécan caramélisées : un délice nous les dégustons comme des friandises . Mon mari m’a dit  » as-tu remercié la blogeuse pour son excellente recette? » . Aujourd’hui cela est fait. Continuez à nous régaler . Mutti

Partagez vos idées !

Notez la recette