Boulettes de viande en croûte de parmesan, gnocchis au céleri rave, crème de parmesan aux cèpes

Gnocchi céleri, boulettes parmesan

Je vous propose l’une de mes dernières recettes aux saveurs hivernales…En tout cas, je l’espère car même si je n’ai qu’une envie, cuisiner des légumes printaniers, je n’ai pas encore la chance d’en avoir dans mon panier hebdomadaire. Me voilà, nez à nez, avec un céleri rave, alors pour ne pas qu’il finisse en soupe, je me suis lancée dans la confection de gnocchis maison !

Gnocchi céleri, boulettes parmesan

5.0 from 8 reviews
Boulettes de viande en croûte de parmesan, gnocchis au céleri rave, crème de parmesan aux cèpes
 
Auteur:
Nombre de couverts: 4
Ingrédients
Pour les gnocchis au céleri rave :
  • 500 g de pommes de terre
  • 500 g de céleri rave
  • 300 g de farine
  • Muscade
  • Sel, poivre
  • 30 g de beurre

Pour les boulettes de viande en croûte de parmesan :
Source : Cyril Lignac
  • 200 g de veau haché
  • 200 g de porc haché
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 œuf
  • 2 tranches de pain mie
  • Lait
  • 1 poignée de persil
  • 25 g de parmesan
  • 25 g de chapelure
  • Sel, poivre

Pour la crème de parmesan aux cèpes :
Source : Personnelle
  • 10 cl de vin blanc
  • 40 g de cèpes séchés
  • 100 g de parmesan
  • 1 cuillère à soupe de crème épaisse
  • Sel, poivre
Instructions
Pour les gnocchis au céleri rave :
  1. Eplucher le céleri rave et le découper en petits morceaux. Le faire cuire environ 10 min dans une eau bouillante salée, jusqu’à ce que la chair soit tendre.
  2. Egoutter et laisser refroidir. Réduire le céleri en purée et l’essorer dans un torchon afin d’enlever toute l’eau. Réserver.
  3. Mettre les pommes de terre entières non épluchées dans une casserole d’eau froide puis porter à ébullition. Les faire cuire pendant 20 min environ.
  4. Les égoutter et les laisser tiédir. Les éplucher et les réduire en purée.
  5. Mélanger les deux purées. Saler, poivrer. Ajouter la farine et la muscade puis mélanger avec les doigts jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et homogène.
  6. Prélever des petits pâtons de pâte et fariner l’extérieur de chaque boule.
  7. Rouler chaque boule entre vos mains puis sur plan de travail fariné afin de former des boudins.
  8. Couper chaque boudin en tronçons de même taille puis les rouler en petites billes entre la paume de vos mains (on peut s’arrêter à cette étape si on ne veut pas y passer des heures).
  9. Pour le façonnage, prendre une fourchette et la poser partie bombée au-dessus.
  10. Poser une bille de pâte au sommet des dents, puis à l’aide de votre index, faire rouler la bille en descendant. Penser à bien fariner la fourchette pour ne pas que le gnocchi colle à cette dernière.
  11. Porter à ébullition une grande casserole d’eau salée.
  12. Y plonger les gnocchis et laisser cuire jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface (ne pas cuire tous les gnocchis en même temps, le faire le progressivement).
  13. Les récupérer avec une écumoire et les égoutter. Les huiler légèrement afin qu’ils ne collent pas entre eux.
  14. Dans une sauteuse, faire fondre le beurre à feu moyen et y faire revenir les gnocchis jusqu’à ce qu’ils soient joliment dorés.

Pour les boulettes de viande :
  1. Mettre à tremper le pain de mie dans le lait. Réserver.
  2. Mixer ensemble les oignons, l’ail, la viande et le pain de mie.
  3. Ajouter l’œuf, le persil puis saler et poivrer. Bien mélanger.
  4. Former des boulettes entre vos mains humides et les rouler dans le mélange chapelure / parmesan.
  5. Faire revenir les boulettes dans un peu d’huile d’olive pendant environ 15 min en les retournant fréquemment.
  6. Réserver et ne pas rincer la poêle.

Pour la crème de parmesan aux cèpes :
  1. Réhydrater les cèpes dans un plus grand volume d’eau pendant environ 15 min. Dans la poêle qui a servi à cuire les boulettes, faire chauffer le vin blanc à feu fort.
  2. Lorsqu’il a bien réduit, ajouter le parmesan, la crème et les champignons réhydratés. Saler, poivrer et laisser réduire.
  3. Mélanger les gnocchis avec la sauce et les servir avec les boulettes.

Gnocchi céleri, boulettes parmesan

Ces gnocchis sont vraiment succulents, nous avons adoré cette saveur surprenante et douce de céleri, ultra originale ! Les boulettes, très moelleuses, se marient parfaitement avec cette délicieuse sauce. Un plat complet, qui ravira vos papilles !

Gnocchi céleri, boulettes parmesan

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Bravo, une recette que je retiens car tu as tout à fait raison pour une dernière saveurs hivernales. Bonne soirée

  2. Ohlala effectivement tu es toi aussi dans les gnocchis et mon dieu que ta recette a l’air bonne!! Les gnocchis moi j’adore ça je pourrais en manger à chaque repas (enfin pas « tous non plus mais c’est trop bon)
    Je voulais te dire aussi que j’aime beaucoup tes photos 🙂
    Bonne soirée, bisous

  3. Alors là chapeau! C’est un plat au mélange de saveurs très heureux, 100% home made, dont je ferais bien mon ordinaire (en fait, peut-être pas vue la liste des courses et les étapes de réalisation^^). Une belle réussite. Belle journée!

  4. Très gourmande ton assiette. Je n’aurais pas pensé à travailler le céleri de cette manière. Une bonne idée que je vais retenir. Bon après-midi !

  5. Même si chez moi il fait déjà très beau et que ça sent bon le printemps, je ne dirais pas non à ce plat hivernal plein de belles saveurs. J’adore ! 🙂
    Et au passage, tes photos sont sublimes !
    Bises. Delphine

  6. Voila une recette intéressante, j’ai aussi souvent du céleri rave dans mon panier de légumes et pas facile de cuisiner ce légume je trouve.
    Ta recette est vraiment appétissante en tout cas 🙂

  7. Bonne idée de mélanger le céleri et les pommes de terre ! un plat complet bien savoureux

    n’hésite pas à aller sur ma nouvelle page : florianecuisine.canalblog.com/

  8. un magnifique plat, un beau mixe des trois inspirateurs (je viens d’inventer un nouveau mot pour le dico : inspirateur!) hummmmmmm je la mangerais bien cette assiette !!!!!!!
    bisous
    loloche

  9. 3 très jolies recettes dans le même billet, merci beaucoup Hélène ; tu nous gâtes. ça met l’eau à la bouche.
    Merci

Partagez vos idées !

Evaluer la recette: