Macarons au caramel au beurre salé

Je ne pourrais même pas vous dire à quand remonte ma dernière recette de macaron, tout ce que je sais, c’est que ça fait très longtemps. Entre temps, j’ai déménagé, et qui dit déménagement, dit changement de four. Et ceux qui ont déjà testé les macarons savent à quel point le four est important. Heureusement, au premier essai, mes macarons étaient parfaits ! Le four est donc validé et les macarons dévorés !

Source: Christophe Felder / Empreinte sucrée

Imprimer la recette
5 de 1 vote

Macarons au caramel au beurre salé

Des macarons fourrés d’un délicieux caramel au beurre salé, de vraies petites merveilles !
Temps de préparation1 h
Temps de cuisson30 min
Auteur : Miss Bretzel
Portions : 20 macarons

Ingrédients

Pour le caramel au beurre salé :

  • 200 g de sucre
  • 220 g de crème liquide
  • 40 g de beurre salé

Pour les coques :

  • Source : C. Felder
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 100 g de sucre glace
  • 2,5 cl d’eau
  • 100 g de sucre semoule
  • 2 x 37,5 g de blancs d’œufs (séparés des jaunes de la veille et à température ambiante)

Pour le montage :

  • 190 g de beurre doux

Instructions

Pour la garniture au caramel au beurre salé :

  • Verser le sucre dans une casserole à fond épais en le répartissant bien sur toute la surface et faire chauffer à feu moyen sans y toucher.
  • En parallèle, faire chauffer la crème liquide au four à micro-ondes.
  • Lorsque le sucre est fondu et qu’il a une couleur caramel clair, ajouter hors du feu un tout petit peu de crème (attention aux éclaboussures). Mélanger et ajouter le reste de crème en plusieurs fois.
  • Remettre sur le feu et ajouter le beurre salé (40 g) coupé en petits dés.
  • Lorsque que le caramel est bien lisse, le laisser refroidir à température ambiante avant de le transvaser un bocal hermétique.

Pour les coques:

  • Verser la poudre d’amandes et le sucre glace dans la cuve d’un mixeur, et mixer pendant 30 s pour affiner le « tant pour tant ».
  • Dans une casserole à fond épais, mélanger l’eau et le sucre, puis faire chauffer à feu moyen en surveillant la température.
  • Verser 37,5 g de blancs d’œufs dans la cuve d’un batteur. Lorsque le mélange sucre/eau arrive à 114 °C, lancer le batteur rapidement avec les blancs.
  • Lorsque la température atteint 118 °C, baisser la vitesse du batteur au minimum, et verser le sucre cuit petit à petit sur les blancs montés.
  • Remettre le batteur à pleine vitesse jusqu’à ce que la meringue refroidisse. Elle doit être brillante et lisse.
  • Pendant ce temps, mélanger le « tant pour tant » avec les 37,5 g de blancs restants. La consistance doit être assez épaisse, comme une pâte d’amande.
  • Incorporer une petite quantité de meringue à la pâte d’amandes à l’aide d’une spatule. Mélanger puis ajouter délicatement le reste de meringue. La pâte doit être semi-liquide et former un ruban puis lisse.
  • Transvaser l’appareil dans une poche munie d’une douille de 10 mm et former des petites boules aplaties sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
  • Taper la plaque sur un plan de travail pour lisser les macarons, et laisser reposer à température ambiante pendant 1h environ pour les faire croûter.
  • Au bout d’une heure, vérifier que les macarons ont bien croutés (du bout des doigts, toucher une coque, la pâte ne doit pas coller).
  • Cuire pendant 10 à 12 min, les coques doivent se décoller facilement.
  • Sortir du four et déposer la feuille de papier sulfurisé sur un plan de travail humidifié, retourner les coques et laisser sécher.

Pour le montage :

  • Sortir le beurre environ 30 min avant de l’utiliser pour qu’il soit à température ambiante.
  • Le battre au fouet dans le bol du robot. Ajoutez le caramel en deux fois et mélanger à nouveau. La crème doit avoir une consistance de crème au beurre.
  • Transvaser la crème dans une poche munie d’une douille de 10 mm de diamètre et déposer une noisette sur la moitié des coques.
  • Refermer avec l’autre moitié des coques. Réserver les macarons au réfrigérateur 24h avant de les déguster.

Notes

Si la crème au caramel tranche, pas de panique, il faut continuer de fouetter en chauffant éventuellement la cuve avec un chalumeau.

Les macarons, ce n’est pas quelque chose de facile, il faut prendre le coup de main, pas trop mélanger mais suffisamment quand même, laisser sécher mais pas trop non plus… La cuisson varie en fonction des fours… Il faut y aller pas à pas, et faire plusieurs tests, mais tout le monde peut y arriver.

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Lang

    Bonjour,
    Merci pour cette recette si bien détaillée.
    Je me lance depuis peu dans la réalisation de macarons. Cette recette ressemble à celle que j’ai utilisée et me plait bien ! Je vais tester demain ou le week-end prochain.
    À quelle température faites vous chauffer votre four svp? ( je sais que cela va varier dans chaque four, mais pour indication, ma recette indiquait plutôt 6-9 minutes, à 160 degrés, et sans croûtage. pouvez vous me donner l’intérêt de laisser croûter aussi svp? Dans mon essai, le résultat était assez satisfaisant sans. )

    • Bonjour, normalement, le croutage permet d’avoir une jolie colerette, mais ce n’est pas prouver. Tout dépend de l’humidité dans l’air. Je fais chauffer mon four à 150 °C.

Partagez vos idées !

Notez la recette