Caramels mous au beurre salé

Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp

Ces petites douceurs ont accompagné mes guimauves au citron dans de jolis paquets que j’ai offerts à mon entourage. Leur réalisation est finalement plus facile que ce que j’imaginais. Il n’y a aucune raison de ne pas les faire, c’est un vrai jeu d’enfant.

Source : le blog Carnet Gourmand

Caramels mous

Caramels mous au beurre salé

Miss Bretzel

Ingrédients
  

Pour environ 60 caramels :

  • 250 g de sucre en poudre
  • 20 cl de crème fraîche liquide entière
  • 15 g + 85 g de beurre salé aux cristaux de sel
  • 3 g de sel fin
  • 100 g de glucose
  • 2 cl d’eau

Instructions
 

  • Dans une casserole, faire chauffer sur feux doux le glucose et l’eau.
  • Ajouter le sucre et mélanger jusqu’à obtention d’un caramel blond. Pendant ce temps, faire chauffer la crème au four à micro-ondes.
  • Lorsque le caramel blond est atteint, y ajouter hors du feu 15 g de beurre pour casser la cuisson du sucre.
  • Verser très lentement la crème tiède sur le caramel en mélangeant continuellement.
  • Remettre sur le feu et ajouter le beurre restant ainsi que le sel.
  • Attendre que le mélange atteigne une température de 118 °C puis retirer du feu.
  • Verser dans un cadre en inox huilé (ou tapissé de papier sulfurisé) d’une taille d’environ 20 x 30 cm (à adapter en fonction de l’épaisseur souhaitée).
  • Laisser à température ambiante une nuit, puis démouler et découper des carrés d’environ 2 cm de côté.

Ces caramels sont parfaits si vous voulez que vos enfants se taisent pendant quelques  minutes ! Ils les adoreront mais seront incapables de parler en les mangeant. Et oui, attention, ils collent aux dents ! Ils sont très savoureux, avec un petit goût de sel que j’affectionne particulièrement.

Miss Bretzel

8 réponses

  1. Je ne sais pas où trouver le glucose. Le glucose est (chimiquement parlant) un sucre ‘inverti’; c’est-à-dire un sucre dont la dernière liaison d’atomes est retournée (inverted en anglais). Je mets donc un peu de citron (un acide) ou de vinaigre, dans mon caramel. Mon père, prof de chimie, expliquait qu’il avait visité une usine de sucre qui était flanquée d’une usine d’acide sulfurique qui permettait d’invertir industriellement le sucre. Il paraît que ça ne se sent pas dans le produit fini.
    Merci pour cette recette de caramels au beurre salé que je vais essayer d’ici une heure!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cette recette :




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez aucune offre de la boutique et recevez les nouveaux articles du blog