Cake comme un Mont-Blanc (C. Michalak)

Cake-marron20

Cette recette sort directement du livre de notre célèbre Christophe Michalak, l’Ultime Cake book ! Ce bouquin, c’est un petit bijou (qu’on soit d’accord, je ne suis pas payée pour dire ça !!), c’est bien simple, j’ai envie de tester toutes les recettes, oui, oui, bien toutes ! Donc attendez-vous à en voir des cakes sur le blog. Mon premier choix s’est porté sur ce cake « dans l’esprit d’un Mont-Blanc », il est composé d’un pain de Gênes recouvert de vermicelles de crème de marron. Bizarrement, c’est la première fois que je réalise un pain de Gênes, pourtant il est souvent utilisé comme base d’entremets en pâtisserie. J’étais souvent refroidie par l’idée de faire ma pâte d’amandes maison (car hors de question d’utiliser de l’industriel !), mais finalement, en deux temps trois mouvement (et un coup de mixeur), c’est fait !

Cake-marron26

5.0 from 1 reviews
Cake comme un Mont-Blanc (C. Michalak)
 
Auteur:
Nombre de couverts: 6
Ingrédients
Pour un cadre de 20 cm x 20 cm :

Pour la pâte d’amandes maison :
  • 235 g de poudre d’amande
  • 135 g de sucre glace
  • 30 g de blancs d’oeufs

Pour le biscuit pain de Gênes :
  • 300 g de pâte d’amandes maison
  • 150 g d’œuf entiers
  • 20 g de farine
  • 75 g de beurre

Pour le sirop au Rhum :
  • 100 g d’eau
  • 50 g de sucre semoule
  • 10 g de Rhum

Pour les vermicelles au marron :
  • 300 g de crème de marron
  • 5 g de rhum
Instructions
Pour la pâte d’amandes maison :
  1. Dans un mixeur, broyer la poudre d’amande et le sucre glace.
  2. Ajouter les blancs d’œufs et continuer de mixer jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  3. Prélever 300 g de pâte d’amandes pour la suite de la recette.

Pour le biscuit pain de Gênes :
  1. Dans mixeur, mixer la pâte d’amandes avec les œufs entiers.
  2. Transvaser cette préparation dans le bol du robot et fouetter environ 10 min à la vitesse maximale pour rendre le biscuit plus léger.
  3. Ajouter le beurre préalablement fondu et la farine tamisée, puis mélanger délicatement.
  4. Verser la préparation dans un cadre beurré déposé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  5. Enfourner dans un four préchauffé à 170 °C pendant environ 20 à 25 min.

Pour le sirop au rhum :
  1. Dans une casserole, porter à ébullition l’eau et le sucre. Laisser frémir quelques minutes puis, hors du feu ajouter le rhum.
  2. Laisser tiédir et imbiber le cake encore tiède puis laisser le cake s’égoutter sur une grille.

Pour les vermicelles maison :
  1. Mélanger la crème de marron avec le rhum puis transvaser dans une poche munie d’une douille « chemin de fer » (celle qu’on utilise pour faire les stries sur les bûches).
  2. Pocher uniformément sur la surface du cake.
  3. Décorer avec du sucre glace.

 Cake-marron66

C’est plutôt étonnant que mon premier choix se soit porté sur ce cake, sachant que je ne suis pas très friande de la crème de marron. Mais, là, pour le coup, j’ai utilisé une crème de marron faite maison (réalisée par un proche de la famille) et elle était vraiment bonne, beaucoup moins sucrée que celle du commerce ! Je suis donc réconciliée avec la crème de marron ! Concernant le pain de Gênes, je ne vais pas attendre très longtemps pour en refaire car c’est une petite merveille, moelleux à souhait, avec un gout d’amandes à tomber !

 Cake-marron94

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Helene

    Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh !!!!!
    Merci Dame bretzel pour le partage de cette recette . Tout ce que j’aime : accroc à la crème de marron de qualité bien sur , et lenpain de gènes …. ah le pain de gêne …. le truc que tu goûtes une fois et que tu n’oublies jamais !!!
    Hâte de faire goûter ça à mes proches !!!
    Et vivement la prochaine recette 😉
    Ah oui une question : je n’ai pas de douille chemin de fer … alors je me demandais si c’était possible d’étaler la crème de marron et de se servir d’un peigne pour faire les stries ???

  2. Natacha

    Bonjour superbe réalisation ! Une de plus ! Vous êtes formidable dans toutes vos réalisations… je me demandais si j’allais faire cette recette en premier ou à la façon « opéra  » qui me tente aussi … l’avez-vous essayé ?

Partagez vos idées !

Evaluer la recette: