Paranthas et raïta maison

Paranthas et raita

Pour un repas 100% indien (vous souvenez de mes fameux Samoussas, non ?), j’avais réalisé en plat principal un poulet tandoori. Pour l’accompagner, j’ai voulu faire mes propres pains indiens, des Paranthas. Et pour apporter un peu de fraîcheur, j’ai réalisé un raïta, une petite sauce au yaourt et au concombre parfumée à la menthe.

Paranthas et raïta maison
 
Auteur:
Nombre de couverts: 4
Ingrédients
Pour 4 Paranthas :
  • 200 g de farine (T65 de préférence)
  • 5 g de sel
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 16 cl d’eau
  • 100 g de ghee (beurre clarifié, au rayon des huiles et vinaigres)

Pour le raïta au concombre :
  • 3 yaourts grecs
  • 1 concombre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 botte de menthe fraîche
Instructions
Préparation :
  1. Pour les Paranthas :
  2. Mélanger la farine avec le sel, puis ajouter l’huile et l’eau. Pétrir une 10aine de minutes, et laisser reposer au chaud pendant environ 1 heure.
  3. Déposer la pâte sur un plan de travail fariné et la séparer en 4 pâtons.
  4. Aplatir chaque boule en les badigeonnant très largement de ghee à la main (plus efficace qu’avec un pinceau).
  5. Rouler la pâte sur elle-même et l’étirer pour faire un long rouleau. Rouler ensuite en escargot.
  6. Etaler chaque pâton à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 3 à 4 mm, badigeonner de ghee.
  7. Note : Faites un tour sur ce lien, il sera plus parlant pour le façonnage.
  8. Faire chauffer une poêle ou une plancha, et y déposer chaque galette côté beurré. Elle va gonfler et changer de couleur, badigeonner de ghee et retourner la galette.
  9. Poursuivre la cuisson jusqu’à jolie coloration.
Pour le raïta au concombre :
  1. Éplucher, égrainer et râper le concombre. Le faire dégorger en le mélangeant avec de grosses pincées de sel pendant environ 1 h.
  2. En attendant, battre le yaourt au fouet. Réserver.
  3. Mixer l’ail dégermé avec la menthe et un peu de yaourt précédemment battu. Mélanger au reste du yaourt et ajouter le concombre. Réserver au frais au moins pendant 1h avant de servir.

Ces pains demandent un peu de préparation, mais ils en valent largement la peine ! Ils accompagnaient à merveille le poulet tandoori, même pas besoin de couvert, on ne servait directement avec le pain dans le plat. Et comme je le voulais, le raïta apportait beaucoup de fraîcheur à l’ensemble !

Miss Bretzel

Commentaires

  1. Quelle différence entre les paranthas et les naans (que je commande à chaque fois …) N’hésite pas à m’inviter à ton prochain repas indien , je raffole de ces saveurs

  2. je viens de faire un livre sur la cuisine indienne… l’auteur m’a invitée chez elle et j’en ai dégustés des tout frais ! ;o) Un vrai délice. Tu me donnes envie d’en faire moi-même.

  3. Qu’est ce que j’aurais aimé etre à la place de tes invités!
    C’est trop bon l’indien! et là t’es une dingue jusqu’au bout tout faire soi meme meme le pain !!!! divin!

  4. Une recette que je mets directement dans mes favoris avec le soleil qui arrive, c’est le genre de recette qui me fait terriblement envie !! Bises et belle journée.

  5. merci pour cette recette de paranthas! j’en avais déjà cherché mais jamais trouvé une qui me convienne vraiment! pour mon prochain repas indien je tente!! bises

Partagez vos idées !

Evaluer la recette: