Knish au cheddar

Knish

Le quoi ? Oui, vous avez bien lu, le Knish ! C’est à cause de ce petit nom tout à fait original que je me suis intéressée à cette recette. Pour tout vous dire, je me suis replongée dans la multitude de bouquins de cuisine que je possède (histoire de les user un peu) et en farfouillant dans mon livre « New York, les recettes cultes », je suis tombée sous le charme des Knish.

J’ai fait mes petites recherches pour en apprendre un peu plus. Il s’agit, en fait, de petits chaussons farcis de purée de pommes de terre, une spécialité juive assez populaire dans l’Europe de l’Est. Ils ont été introduits à New York (au cas où vous vous demandez pourquoi je les ai trouvés dans un livre de recettes new yorkaises) par les immigrants d’Europe de l’Est dans les années 1900.

Je pense qu’on peut les customiser à l’infini, j’ai donc pris la liberté de rajouter un très bon cheddar acheté chez un petit producteur sur le marché des Lices à Rennes ainsi qu’un peu de ciboulette.

Knish au cheddar
 
Auteur:
Ingrédients
Ingrédients pour 7 pièces :

Pour la pâte :
  • 190 g de farine T55
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 1 œuf
  • 3 cuillères à soupe d’eau
  • 2 pincées de sel

Pour la farce :
  • 320 g de pommes de terre (2 ou 3)
  • 1 oignon jaune
  • 1 cuillère à soupe de chapelure
  • 100 g de cheddar
  • 3 pincées de sucre
  • 1 œuf
  • Sel et poivre
  • Ciboulette
Instructions
Pour la pâte :
  1. Mélanger tous les ingrédients de la farce jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Pour la farce :
  1. Eplucher les pommes de terre et les couper en petits morceaux.
  2. Les placer dans une casserole d’eau froide et porter à ébullition. A partir de ce moment, laisser cuire 20 min jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Les égoutter.
  3. Emincer finement l’oignon et le faire revenir à feu moyen dans les 2 cuillères à soupe d’huile pendant environ 10 min. Ils doivent être légèrement colorés.
  4. Ecraser les pommes de terre à la fourchette, ajouter l’oignon revenu et le fromage coupé en petits dès. Bien mélanger.
  5. Incorporer la chapelure et l’œuf battu (réserver 2 cuillères à soupe de l’œuf pour le dorage). Saler, poivrer et ajouter la ciboulette.

Pour le façonnage et la cuisson :
  1. Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte en un rectangle d’environ 40 x 30 cm.
  2. Etaler la farce en forme de boudin sur l’un des bords les plus longs et rouler le tout. Pincer les 2 extrémités pour empêcher la purée de sortir.
  3. Découper 7 portions à l’aide d’un couteau bien aiguisé et que vous nettoyez entre chaque découpe. On obtient 7 disques ouverts sur les côtés (à part les extrémités).
  4. Déposer chaque disque sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé de sorte à avoir la purée au dessus et en dessous.
  5. Façonner en forme de trèfles ou de petites bourses le dessus tout en les laissant un peu ouvertes. Dorer le dessus des Knish avec le reste d’œuf.
  6. Enfourner 40 min dans un four préchauffé à 180 °C.

Knish

Cette recette est vraiment très surprenante, je vous conseille de les servir avec un peu de sauce ou même simplement avec du fromage blanc. Personnellement, nous les avons mangés avec une sauce chasseur et des légumes croquants. Nous nous sommes vraiment régalés, si vous êtes à  la recherche d’une recette qui change de l’ordinaire, n’hésitez pas à réaliser ces Knish !

Miss Breztel

Commentaires

  1. miam! je ne connais pas du tout cette spécialité mais ca a l’air drolement bon! figure toi que ce bouquin, je l’ai offert à une copine, et elle m’a dit qu’elle avait fait 2-3 recettes, notamment les bagels, et que c’était à tomber! je sens que je vais bientot commander ce livre pour moi hihi gros bibis!

  2. Je suis toujours partante pour découvrir les spécialités venues d’ailleurs et celle-ci m’a l’air bien bonne!

  3. Le nom m’attire tout autant que toi. Et c’est vrai que l’on peu customiser à l’infini. Je rajouterais bien des petits lardons fumés grillés dedans…

  4. Voilà qui a l’air tout à fait délicieux et je suis pour l’ajout du cheddar qui reste nord américain.

  5. ça doit être excellent !!!! en effet, tu as bien fait de ré ouvrir tes livres… on y découvre toujours d’autres recettes que l’on avait pas vu lors des précédentes fois.
    Bisous

Partagez vos idées !

Evaluer la recette: